Sans Label

"Je vous souhaite surtout d'être vous" J.Brel

Nabil

Quand j’étais petite, j’avais une frimousse souriante, des dents de bonheur qui accentuaient mon air innocent et des cheveux crépus comme un mouton.
J’étais ni la gamine mignonne des cartes postales, ni la petite moche méprisée par les filles de son âge.J’étais d’un physique acceptable. J’avais des parents qui m’aimaient et des tantes qui me submergeaient de câlins.
A cet âge précoce, j’avais déjà un petit amoureux. Il s’appelait Nabil. Je l’aimais bien mon Nabil.
Il avait l’habitude de me tenir la main sur le chemin de l’école et adorait partager son petit goûter avec moi.
J’étais sa préférée, de toutes les élèves de sa classe.
En troisième année, Nabil a du déménager pour habiter dans une ville voisine.
Son papa venait d’être promu dans son travail et toute la famille a du se déplacer avec lui.
Nabil et moi avons essayé de maintenir quelques échanges épistolaires, mais ça n’a pas dépassé les six premiers mois .Depuis, je n’ai plus entendu parler de lui.
Parfois ces souvenirs d’enfance me reviennent à la tête. Je reste un peu pensive: à ce que Nabil aurait pu devenir.. S’il est resté toujours premier de sa classe … S’il s’est marié… s’il a gardé ses cheveux longs et bouclés ….

Et puis, un jour dans un parfait état de glande je décide de le « googler » .
Ne trouvant aucune référence de lui sur google, je le cherche sur facebook, le premier réseau social du « tnasnis »
En tapant son nom au complet, une liste de personnes m’était suggéré.
Une photo de profil me tape à l’œil: Un homme en tee-shirt noir et en jean bleuâtre, devant un paysage forestier.
Nabil a grandi… Ses traits ont gagné de la virilité, mais l’expression douce de son visage n’a pas changé.
Je lui envoie une invitation et j’attends sa réponse. Après tout on se connaissait, à moins qu’il ait la mémoire courte.
Le lendemain, je reçois sa notification d’acception d’ajout et un message demandant de mes nouvelles.
Il m’a reconnue … et j’étais contente.
On s’est lancé dans une longue discussion.. « Comment vas tu? , Qu’est ce que tu deviens?, Et tes parents? …. »
Quatre heures ont passé et j’étais toujours collée à mon Pc. Il était attachant et on dirait qu’il me plaisait le veinard..
Ces discussions « facebookiennes » sont devenues une habitude quotidienne.

Un mois après, et sans attendre son premier pas je lui propose de se voir autour d’un café .
Il met du temps pour me répondre ; une sorte de silence et il finit par me lancer: « Désolé, je peux pas ..Ma femme est trop jalouse. »
Je suis restée abasourdie et inerte devant sa réponse, J’étais choquée.
C’est vrai que j’ai jamais abordé le sujet du mariage avec lui mais d’aller à me cacher cette vérité, ça me dépassait.
Est ce moi qui me faisais trop d’illusions ou c’est lui qui cachait bien son jeu ?
Il me draguait pas ouvertement, mais il le faisait quand même.
Et puis pourquoi avoir mis son statut en célibataire ? Il aurait pu mettre  « marié » tout simplement.
Pourquoi avoir perdu son temps à me téléphoner, à m’envoyer des textos à une heure de matin ,à me dire que je suis belle , à faire le jaloux ….
Je ne comprenais rien.

Deux jours après je le bloque de ma liste d’amis et j’achète « Les hommes viennent de Mars, les femmes viennent de Vénus » …dans l’espoir de comprendre un peu le sex opposé .

Publicités

19 commentaires sur “Nabil

  1. Antonio Pavón
    octobre 21, 2013

    Je trouve cette histoire facile à lire, avec un bon sens du rythme narratif. Et amusante. Je ne la prendrais pas au tragique. Mais, bien entendu, je suis un homme (marié) :-) Bonne soirée.

    • berwisha
      octobre 21, 2013

      lool Je l’ai écrite y a un an. Je ne sais pas si depuis mon style d’écriture a évolué…
      Très bonne soirée Antonio 🙂

  2. Biancat
    octobre 21, 2013

    Ah ces hommes… ^^

    • berwisha
      octobre 21, 2013

      lool et comme si le livre allait trop l’aider à les décrypter 😀

  3. Delvina A. Lavoie
    octobre 21, 2013

    …comme quoi les mecs sont une race à part? Parfois…j’ai aussi cette impression! Bravo pur ton article, je le partage sur mon blog  »Partager la Magie- Sharung the Magic ». Bonne soirée…

    • berwisha
      octobre 22, 2013

      Merci beaucoup de l’avoir partagé sur ton blog :))))) Excellente journée à toi Bisou

      • Delvina A. Lavoie
        octobre 22, 2013

        Tu es la bienvenue, cela me fait plaisir! Bon mercredi…

  4. Delvina A. Lavoie
    octobre 21, 2013
  5. Sous nos Couettes
    octobre 21, 2013

    Je vous découvre grâce à Delvina. Belle (et triste) histoire …
    Je vous suis désormais.

    PS : je suis marié, deux enfants 😉

    • berwisha
      octobre 22, 2013

      Je vous souhaite la bienvenue :))) Je vous suis de même et je pars à la découverte de votre blog 😉

  6. damemiracle
    octobre 21, 2013

    Ah ces hommes, ils ne changeront jamais, désolée…

    • berwisha
      octobre 22, 2013

      Je pense que le virtuel a aussi sa part de responsabilité 😀 Derrière un écran n’importe qui peut se permettre de se créer une image parfaite et d’ erroner facilement l’autre.

  7. berger elisabeth
    octobre 21, 2013

    Si quelqu’un arrive un jour à comprendre l’homme, qu’il me fasse signe.
    J’ai longuement étudié cette espèce, surtout dans les livres bien plus profonds que « Les hommes viennent de Mars, les femmes viennent de Vénus » et… rien 😀

    • berwisha
      octobre 22, 2013

      Les hommes nous diront la même chose lol

      • Sous nos Couettes
        octobre 22, 2013

        Je vous donnerai bien mon point de vue mais je ne suis que deux petites filles de 5 et 8 ans 😉

      • berger elisabeth
        octobre 22, 2013

        Et ils n’auront pas tort 😀

  8. flipperine
    octobre 23, 2013

    en fait un gars pas très honnête

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le octobre 21, 2013 par dans Les femmes ..., Les hommes ..., et est taguée , .
Je dis, tu dis, il dit, nous disons...

Des mots écrits et dits, des textes, des photos pour raconter (un peu) la France et le français

The Daily Post

The Art and Craft of Blogging

The Luxe Report

Indian Fashion Blog By Luxemi

stories are everywhere

I love people. And their stories.

Les Vendredis Intellos

Avec ou sans mômes, t'as pas perdu tes neurones!!

Fan de chick lit

Le site des fans de Chick Lit, romans d'amour et comédies romantiques

Et les kiwis aussi

Blog green lifestyle | Cuisine végétale, slow cosmétique et réfléxions sur le minimalisme et le 0 déchet.

Rv Renard, Le Blog

Buzz, Fun, Emotions, News, Media, Pub, Human Resources, ...

Espace perso de pakita

Un site utilisant WordPress.com

Polinacide

Citron corsé

Un blog, des livres : un Journal

"Un journal comme un travail de prise de conscience. Tenter de noter, pas seulement le monde extérieur [...] mais l'authenticité réfractaire et inviolable de la vie quotidienne" Joyce Carol Oates

levoyagedelola

Le voyageur est encore ce qui importe le plus dans un voyage

Lila Kitchen

Nouvelle adresse du blog: http://www.lilakitchen.com/

Fashion Is All That

Fashion, Beauty and Lifestyle

Enlivrons-nous, le blog d'Emily

De vin, de poésie, ou de vertu à votre guise, mais enivrez-vous ! Charles Baudelaire

%d blogueurs aiment cette page :