Sans Label

"Je vous souhaite surtout d'être vous" J.Brel

Balkis

J’adore la délicatesse de Nizar et de sa plume. Et je ne comprends toujours pas comment une femme peut y rester insensible. Mais comment ? Dites-moi ?

Sur ma table de nuit qui se trouve tout juste à mon chevet, comme disposé il y a toujours: A droite, un petit livret de Coran; un cadeau de longue date qui remonte à mes années de Lycée. Ma foi n’est pas grande mais je tiens à avoir le livre saint dans ma chambre, on dit que Satan ne s’y approche pas. Donc je suis tranquille, ou c’est ce qu’il me semble. Au milieu : Un cadre où il y a quatre photos en noir et en blanc de mes parents : Maman resplendissante  et magnifique avec sa coupe garçonne et son sourire discret et papa avec les cheveux mi longs et le regard rêvasseur. Et finalement  à gauche, se trouve un recueil de poèmes de Nizar Qabbani dont le titre est 100 lettres d’amour.

Quand l’humeur le recommande, je prends ce recueil et je le lis. Je le lis et relis jusqu’à ce que je m’en épuise. Je ne m’en sépare que l’âme et le cœur pleinement rassasiés.
Et donc oui, je fais partie de ces femmes qui auraient aimé un jour rencontrer, et pourquoi pas être aimée par un homme comme Nizar Qabbani.
Nizar a aimé beaucoup de femmes et il faut dire qu’il en était doué. Mais la reine de son cœur, la dernière et l’éternelle fut Balkis, son épouse, la deuxième. Morte en 1981 à Beyrouth.

Il l’a longuement pleurée…

Lisez ces extraits, peut être que vous me comprendrez.

Balkis, tu nous manques… tu nous manques…
Tu nous manques…
La maisonnée recherche sa princesse
Au doux parfum qu’elle traîne derrière elle.
Nous écoutons les nouvelles,
Vagues nouvelles sans commentaires.
Balkis, nous sommes écorchés jusqu’à l’os.
Les enfants ne savent pas ce qui se passe,
Et moi je ne sais pas quoi dire…
Frapperas-tu à la porte dans un instant ?
Te libéreras-tu de ton manteau d’hiver ?
Viendras-tu si souriante et si fraîche
Et aussi étincelante
Que les fleurs des champs ?

[…]

Balkis ! les détails de nos liens m’écorchent vif,
Les minutes et les secondes me flagellent de leurs coups,
Chaque petite épingle a son histoire,
Chacun de tes colliers en a plus d’une,
Même tes accroche-coeur d’or
Comme à l’accoutumée, m’envahissent de tendresse.
La belle voix irakienne s’installe sur les tentures,
Sur les fauteuils et les riches vaisselles.
Tu jaillis des miroirs
Tu jaillis de tes bagues,
Tu jaillis du poème,
Des cierges, des tasses
Et du vin de rubis.
Balkis, si tu pouvais seulement
Imaginer la douleur de nos lieux !
A chaque coin, tu volettes comme un oiseau,
Et parfumes le lieu comme une forêt de sureaux.
Là, tu fumais ta cigarette,
Ici, tu lisais,
Là-bas tu te peignais telle un palmier,
Et, comme une épée yéménite effilée,
A tes hôtes tu apparaissais.
Balkis, où est donc le flacon de Guerlain ?
Où est le briquet bleu ?
Où est la cigarette Kent
Qui ne quittait pas tes lèvres ?
Où est le hachémite chantant
Son chant nostalgique ?

[…]

Balkis, ô ma bien-aimée bue jusqu’à la lie !
Les faux prophètes sautillent
Et montent sur le dos des peuples,
Mais n’ont aucun message !
Si au moins ils avaient apporté
De cette triste Palestine
Une étoile
Ou seulement une orange,
S’ils nous avaient apporté des rivages de Ghaza
Un petit caillou,
Ou un coquillage,
Si depuis ce quart de siècle
Ils avaient libéré une olive
Ou restitué une orange,
Et effacé de l’Histoire la honte,
J’aurais rendu grâce à ceux qui t’on tuée
O mon adorée !
Mais ils ont laissé la Palestine à son sort
Pour tuer une biche !

(Extraits du poème à Balkis de Nizar Qabbani)

Publicités

7 commentaires sur “Balkis

  1. CygneDistinctif
    juillet 12, 2013

    Je ne connaissais pas cet auteur – tu as traité le sujet avec une pointe de nostalgie : c’est une réussite !
    N’hésites pas à créer la page facebook qui accompagnerait ton blog..amitiés !

    • berwisha
      juillet 12, 2013

      Merci Céline 🙂
      Ah Nizar a un art fou de nous séduire (les femmes) avec ses mots… Ses poèmes sont initialement écrits en arabe, j’essaie de trouver les bonnes traductions, pour ne pas faire perdre le sens et le charme des images transcrites.

      Une page Facebook ? Tu penses .. Je partage à un rythme peu régulier .. Je ne sais pas trop .. En tout cas ça me fait plaisir que tu le proposes

      • CygneDistinctif
        juillet 13, 2013

        J’ai crée la mienne il y a peu de temps..
        C’est pour la visibilité avant tout !

        Enfin, si le principe des « vases communicants » t’intéresse on pourra en parler en MP.

        A bientôt de te lire !

        Céline

  2. CygneDistinctif
    juillet 13, 2013

    p.s Nizar est un auteur à « réutiliser » selon moi..de plus ton style et le sien ont quelque chose en commun – et ce n’est pas pour te flatter !

    Libre à toi de voir de quelle manière tu pourras en reparler…ou le faire parler 😉

    • berwisha
      juillet 13, 2013

      Je ne peux m’empêcher d’être flattée 😀
      Après comme tu as dit, il faut trouver « le comment » pour savoir en reparler et faire parler

  3. Fred
    août 27, 2013

    superbe

  4. Patrick Solere
    février 7, 2014

    A reblogué ceci sur Patrick Solereet a ajouté:
    Le mois du re-blog
    Je me suis amusé à lire vos blogs en entier et y découvert des pépites, je vous propose de les faire (re)découvrir ainsi que vos nouveautés.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le juillet 9, 2013 par dans Poesie, et est taguée , , .
Je dis, tu dis, il dit, nous disons...

Des mots écrits et dits, des textes, des photos pour raconter (un peu) la France et le français

The Daily Post

The Art and Craft of Blogging

The Luxe Report

Indian Fashion Blog By Luxemi

Thought Catalog

Thought Catalog is a digital youth culture magazine dedicated to your stories and ideas.

stories are everywhere

I love people. And their stories.

Les Vendredis Intellos

Avec ou sans mômes, t'as pas perdu tes neurones!!

Marie lit en pyjama

Lire c'est bien, lire en pyjama c'est mieux

Et les kiwis aussi

Blog green lifestyle | Cuisine végétale, slow cosmétique et réfléxions sur le minimalisme et le 0 déchet.

Rv Renard, Le Blog

Buzz, Fun, Emotions, News, Media, Pub, Human Resources, ...

Espace perso de pakita

Un site utilisant WordPress.com

Polinacide

Citron corsé

Un blog, des livres : un Journal

"Un journal comme un travail de prise de conscience. Tenter de noter, pas seulement le monde extérieur [...] mais l'authenticité réfractaire et inviolable de la vie quotidienne" Joyce Carol Oates

levoyagedelola

Le voyageur est encore ce qui importe le plus dans un voyage

Lila Kitchen

Nouvelle adresse du blog: http://www.lilakitchen.com/

Fashion Is All That

Fashion, Beauty and Lifestyle

Enlivrons-nous, le blog d'Emily

De vin, de poésie, ou de vertu à votre guise, mais enivrez-vous ! Charles Baudelaire

%d blogueurs aiment cette page :