Sans Label

"Je vous souhaite surtout d'être vous" J.Brel

Tu te rappelles …

Tu te rappelles, quand il faisait chaud, en été ?  ça nous arrivait de survivre dans des températures de 40degrès à l’ombre, et sans climatiseur.
Tu te rappelles, quand tu passais le matin de chaque Jeudi me prendre pour aller au souk, le souk de Jeudi. On se faisait nos parties de « frip» et quoi qu’on achetait, on manquait toujours de quoi porter.

On avait 13, 14ans.

On flânait pendant les jours de vacances de Juin, Juillet, Aout et les 15 jours de Septembre. De la glande. On allait pas aux villes côtières pour les parties de plage comme beaucoup de familles, on manquait de moyens. Mes parents galéraient avec les dettes du dernier chantier qu’ils avaient lancé pour agrandir la maison, et je pense que c’était un peu pareil avec ta famille. Même scénario ; Des parents fonctionnaires et des dettes immobilières.
Toi tu faisais la sieste l’après midi et moi me regardais pendant des heures devant la glace. Je commençais à grandir, mais autrement ; Mes seins, je les détestais , ils étaient voyants par rapport à mon âge.
J’en avais honte, je portais des pulls amples pour qu’on les voit pas, les remarque pas.
Je savais pas que j’avais un joli corps avec des formes là où il le fallait.
Contrairement aux ados de ma génération, j’avais une belle peau nette et matte
Et là encore, je détestais cette partie de moi, savais pas qu’à l’autre bout du pays des gens allaient bientôt payer des fortunes pour avoir ce teint bronzé
Et puis toi, tu avais des cheveux looongs , je les aimais et te le disais . Ils étaient raides. Aujourd’hui, tu portes le voile, tu me les caches, mais je te trouve toujours aussi belle.
Et quand vint le soir, on se voyait. Je venais chez toi et rarement toi, chez moi. On s’asseyait sur le toit de votre maison et dévisageait les passants. ça nous arrivait d’acheter des glibettes, ces pépins noirs de tournesol séchés, à 100millimes le cornet, pour accompagner nos petites discussions. Putain de souvenirs, ce que ces temps perdus me manquaient .
Et tu te rappelles quand je t’ai annoncé que j’ai eu mes règles, la première fois. J’en souris aujourd’hui. T’étais la seule à qui je confiais mes secrets, mes tabous et ce depuis mes 4ans.
La nuit tombait et je rentrais chez moi. Un jour de vacances de plus  qui filait sans regret.
Rentrais chez moi, râlais sur le dîner que j’aimais presque jamais et me faisais gronder à mon tour par ma mère qui me rappelait que je faisais jamais le ménage.
La nuit, quand tout le monde dormait d’un œil fermé, ma vraie journée commençait. Je prenais mon matelas, descendais à la cave et lisais mes livres… en arabe: Mille et une nuits, La vierge de Koraïch …. ou en français : L’enfant de sable, La grande maison, Boule de suifs, Lettres de mon moulin, Le grand Meaulnes, …
A la rentrée, je me vantais des liasses de livres lues pendant mes vacances et mes heures d’oisiveté. Le résultat se remarquait sans effort avec mes essais que mes profs de 1ère et 2ème langue n’hésitaient pas à  féliciter.

Puberté et bouquins … l’âge de ma fragilité, l’âge où je commençais à peine à saisir que je devenais femme.

Publicités

4 commentaires sur “Tu te rappelles …

  1. Marcus Volk
    avril 3, 2013

    Voilà d’où vient ta facilité à t’exprimer en français…

    • berwisha
      avril 3, 2013

      Ah merci ! Je regardais beaucoup les chaines françaises à l’époque , ça aide aussi je pense.

  2. jouda
    avril 4, 2013

    lili je vais plus te faire des compliments sur ce que t’ecris , tu sais très bien se que je pense , et merde c’est fou comme tu me manques !

    • berwisha
      avril 4, 2013

      Lol je me réjouis toujours de tes commentaires et tes visites . Dima Dima Dima 🙂
      Tu mmank zeda , faudra qu’on programme une partie Skype 3anna barcha ma7kinech , c’est vrai .
      Je t’embrassssssse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le avril 3, 2013 par dans Souvenirs, et est taguée , .
Je dis, tu dis, il dit, nous disons...

Des mots écrits et dits, des textes, des photos pour raconter (un peu) la France et le français

The Daily Post

The Art and Craft of Blogging

The Luxe Report

Indian Fashion Blog By Luxemi

Thought Catalog

Thought Catalog is a digital youth culture magazine dedicated to your stories and ideas.

stories are everywhere

I love people. And their stories.

Les Vendredis Intellos

Avec ou sans mômes, t'as pas perdu tes neurones!!

Marie lit en pyjama

Lire c'est bien, lire en pyjama c'est mieux

Et les kiwis aussi

Blog green lifestyle | Cuisine végétale, slow cosmétique et réfléxions sur le minimalisme et le 0 déchet.

Rv Renard, Le Blog

Buzz, Fun, Emotions, News, Media, Pub, Human Resources, ...

Espace perso de pakita

Un site utilisant WordPress.com

Polinacide

Citron corsé

Un blog, des livres : un Journal

"Un journal comme un travail de prise de conscience. Tenter de noter, pas seulement le monde extérieur [...] mais l'authenticité réfractaire et inviolable de la vie quotidienne" Joyce Carol Oates

levoyagedelola

Le voyageur est encore ce qui importe le plus dans un voyage

Lila Kitchen

Nouvelle adresse du blog: http://www.lilakitchen.com/

Fashion Is All That

Fashion, Beauty and Lifestyle

Enlivrons-nous, le blog d'Emily

De vin, de poésie, ou de vertu à votre guise, mais enivrez-vous ! Charles Baudelaire

%d blogueurs aiment cette page :